Journée internationale de la Francophonie 2022

Публикувано:
08:28ч / 20.03.2022г
Брой прочитания:
48
Брой коментари:
0

À l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie, l’Observatoire de la langue française de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) publie ses nouveaux chiffres qui annoncent la progression continue du français dans le monde depuis 2018. Le français est toujours la 5e langue la plus parlée après l’anglais, le chinois, l’hindi et l’espagnol avec 321 millions de locuteurs, même si le rythme de croissance se ralentit.

Les principaux locuteurs quotidiens sont en Afrique La majorité de ces francophones ont un usage quotidien de la langue. 62 % d’entre eux résident en Afrique, soit 2,5 points de plus qu’en 2018. La zone Afrique subsaharienne-océan Indien affiche la plus grande progression depuis 2018 avec +15 %. L’avenir de la langue française sur ce continent continue néanmoins de dépendre de certaines conditions liées en particulier à l’éducation dans les pays du Sud où elle est langue d’enseignement pour près de 75 millions d’élèves et d’étudiants.

Le français, seconde langue étrangère la plus apprise

L’apprentissage du français progresse sur tous les continents sauf en Europe où les politiques éducatives ne s’ouvrent encore qu’insuffisamment à la diversité linguistique. Sur les 51 millions d’apprenants du français langue étrangère, près de 70 % résident sur le continent africain.

Les dangers du monolinguisme dans les organisations internationales

Condition essentielle du multilatéralisme, le multilinguisme est battu en brèche dans la plupart des organisations internationales et régionales où les textes sont produits et circulent essentiellement dans une seule langue. Pour faire « reculer le recul du français », la Secrétaire générale de la Francophonie a reçu l’appui des 88 États et gouvernements membres de l’OIF et des Groupes d’ambassadeurs francophones dans la mise en place d’un « dispositif de veille, d’alerte et d’action ».

Le français, langue du numérique

Confirmant sa 4e place sur internet, le français demeure une langue incontournable dans l’univers numérique, mais les effets de la fracture numérique pèsent sur sa progression. La langue française affiche néanmoins le degré de cyber-mondialisation le plus élevé après l’anglais dont le poids continue de décroître, notamment en raison d’une présence accrue des pays d’Asie et du monde arabe.

Le texte en bulgare

Източник: OIF