NUIT DES IDEES 2019 – Débat avec des élèves sur les droits de l’homme

Публикувано:
05:03ч / 08.02.2019г
Брой прочитания:
113
Брой коментари:
0

Le jeudi 31 janvier, dans le cadre de l’édition 2019 de la Nuit des idées qui avait comme thème générique « Face au présent » le  Bureau régional de l’OIF pour l’Europe centrale et orientale (BRECO) a organisé, en collaboration avec le Ministère roumain de l’Education nationale, une soirée-débat « La Déclaration universelle des Droits de l’homme: 70 ans plus tard, les Droits de l’Homme sont-ils „universels“? »

Quelque 40 élèves représentant 4 institutions scolaires, – l’Ecole Centrale, les Collèges Iulia Hasdeu et SF.Sava de Bucarest et  le Collège Mihai Eminescu de Buzau – accompagnés par leurs professeurs de français,  se sont réunis pour débattre autour du thème « les Droits de l’Homme ».
Ils ont exprimé à grand renfort des arguments et des exemples concrets sur des sujets liés aux chapitres de la Déclaration – liberté, droits des femmes, esclavage, universalité etc.
De vrais débats « pour » et « contre » ont généré de vives prises de positions et le jury composé des représentants du BRECO, du Collège Juridique de Bucarest et de RFI a eu du mal à désigner les gagnants, tellement le niveau de prestations, de préparation et d’enthousiasme a été élevé.
Les mots de Stéphane Hessel « Nous avions gagné la guerre, il nous fallait gagner la paix. » sont toujours d’actualité dans un monde déchiré de conflits, de même que son appel « Indignez-vous ! ». Ainsi, les jeunes lycéens francophones ont-ils exprimé leur vision des valeurs de la Francophonie, des droits de l’homme et des principes fondamentaux de la Déclaration universelle des droits de l’homme tout en faisant preuve d’engagement citoyen. L’équipe de chaque lycée avait préparé le débat autour de cette thématique en distribuant les rôles de modérateur/discutant/avis opposés.
Aux Trois Prix annoncés initialement  –    Prix d’éloquence (attribué à CALOEAN Mihai du Collège National Mihai Eminescu de Buzau) , Prix d’excellence en français (attribué à ZARĂ Ecaterina du Collège National Iulia Hasdeu de Bucarest) et Prix de meilleure argumentation (attribué à MOCANU Emilia de l’Ecole Centrale de Bucarest ) se sont ajoutés deux Pris spéciaux du jury  dont un d’encouragement (remportés respectivement par VENER Roxana de l’Ecole Centrale de Bucarest et par ANGHELUȚA Vlad du Collège National SF. SAVA ).
A l’invitation du Président du jury, le journaliste Nicolas Don, les lauréats ont participé le lendemain  à l’émission de RFI  par laquelle démarre la série d’émissions organisées avec le soutien de l’OIF sous le générique « En français, s’il vous plaît ».
La Déclaration universelle des droits de l’Homme, adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies, le 10 décembre 1948, a marqué le début d’une ambition et ouvert la voie à de nombreuses conventions internationales qui ont permis d’ancrer le respect des droits les plus fondamentaux et de faire avancer la prise de conscience de toutes les formes de discriminations, de violences et d’injustices faites aux personnes et aux peuples. Ces instruments juridiquement contraignants n’ont cependant pas mis un terme aux violations des droits humains. Tous les jours, la réalité vient nous rappeler ne serait-ce que la persistance des crimes racistes, homophobes, misogynes, le nombre de manifestations réprimées ou encore de défenseurs des droits et des libertés arrêtés, condamnés à de lourdes peines, torturés voire exécutés, les millions de personnes qui n’ont pas accès à l’eau et à l’assainissement, aux soins essentiels, à l’éducation, à une alimentation suffisante ou à un logement décent.

Tout au long de l’année 2018, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) s’est mobilisée pour marquer le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme: elle a soutenu sur le terrain des projets d’ONG locales au Cameroun, au Cap-Vert, en Côte d’Ivoire, à Madagascar, en Mauritanie, au Niger et au Rwanda ; elle a également organisé des projections de films, une exposition sur la Déclaration universelle des droits de l’Homme illustrée, une simulation de négociation sur ce 70e anniversaire avec des étudiants, et lancé le Premier cours en ligne gratuit en français sur l’éducation aux droits de l’Homme (EDH). (https://www.francophonie.org/CLOM-education-droits-de-l-homme-49372.html) L’OIF a aussi été partenaire à l’édition du livret pédagogique « Déclaration universelle des droits de l’homme : regards croisés. » (https://www.francophonie.org/regards-croises-declaration-universelle-droits-de-l-homme-49044.html). Son action en faveur des droits de l’Homme demeure un enjeu important tel qu’inscrit dans la Déclaration de Bamako, le texte de référence de l’OIF dans ce domaine.

Le texte original

Le texte en bulgare

Logo francophonie-okLa rubrique Francophonie de ce site présente les actualités de la francophonie en Bulgarie, en Europe centrale et orientale er dans le monde entier.

Източник: OIF