OIF – La Francophonie dans les Pays d’Europe centrale et orientale

Публикувано:
18:14ч / 23.01.2018г
Брой прочитания:
133
Брой коментари:
0

Avec plus de 274 millions de locuteurs de par le monde, le français est présent sur les cinq continents. La Francophonie rassemble un ensemble de pays qui ont le français en partage et qui sont en accord avec les valeurs de paix, de démocratie, de diversité et de développement durable véhiculées par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

La Francophonie a également sa place dans les pays d’Europe centrale et orientale, en fonction des histoires et des relations que chacun entretient avec la langue française et la culture francophone. Celles-ci restent très appréciées des étudiants, notamment, ce qui montre l’attractivité que revêtissent le français et la pluralité linguistique dans cet ensemble géographique. Bien que les pays d’Europe centrale et orientale partagent certaines caractéristiques communes au niveau géographique, historique ou linguistique, ils ne forment en rien un bloc monolithique et l’ampleur des liens avec la Francophonie diffère grandement d’un Etat à l’autre.
Actuellement, six pays de la région sont membres de l’Organisation internationale de la Francophonie : l’Albanie, l’Arménie, la Bulgarie, l’ex-République yougoslave de Macédoine, la Moldavie et la Roumanie. Quatre d’entre eux ont adhéré à la Francophonie dans les années 1990, à une époque où il fallait reconstruire des liens diplomatiques, économiques et culturels et réaffirmer sa présence dans le système international après la chute du bloc communiste et la reconfiguration multipolaire des relations internationales. Il est intéressant d’ailleurs de noter que la Roumanie et la Bulgarie ont adhéré à l’OIF en 1993, soit deux ans avant le dépôt de leur candidature pour adhérer à l’Union européenne. La Moldavie est quant à elle membre de l’OIF depuis 1996 et l’Albanie depuis 1999. Enfin, l’Arménie a rejoint la famille francophone en 2004 et l’ex-République yougoslave de Macédoine a rejoint la famille francophone en 2006.

BucharestII15

 „Conférence des femmes de la Francophonie“, 1 et 2 novembre 2017, Bucarest, Palais du Parlement
© Nikolay Doytchinov/OIF (Photo à gauche)

Dans chacun de ces six pays, le nombre de locuteurs de français par rapport à la population totale varie entre 6 et 25 %, pour un total de 6 767 600 locuteurs (chiffres de 2010), ce qui démontre une fois de plus l’importance de la région dans l’espace francophone et inversement.

Arménie_3e édition Olympiades Internationales de français à Arghevan_2017 (2)La Roumanie, avec sa capitale Bucarest, est le premier pays de la région à avoir accueilli le Sommet de la Francophonie, en 2006. En novembre prochain, l’Arménie sera le deuxième puisque le XVIIe Sommet de la Francophonie aura lieu à Erevan, sa capitale.
Notons enfin que 16 pays d’Europe centrale et orientale ont également un statut d’observateur au sein de l’OIF, à savoir l’Autriche, la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, l’Estonie, la Géorgie, la Hongrie, le Kosovo, la Lettonie, la Lituanie, le Monténégro, la Pologne, la Serbie, la Slovaquie, la Slovénie, la République tchèque et l’Ukraine.

Troisième édition des Olympiades internationales de la langue française, Aghvéran, Arménie, 25-30 septembre 2017 (Photo à gauche)
Traduction du texte en bulgare
Texte original

Източник: OIF