Participation bulgare aux programmes éducatifs francophones

Публикувано:
13:42ч / 11.11.2019г
Брой прочитания:
329
Брой коментари:
0

Une bonne opportunité pour les étudiants bulgares de profiter du système éducatif français est de s’inscrire d’abord dans une des filières francophones, existants depuis des années dans certaines universités bulgares, avant de poursuivre leurs études à un niveau supérieur en France. Ces opportunités sont présentées dans notre pays au cours de diverses manifestations.

L’Ambassade de France en Bulgarie, l’Institut français de Bulgarie et l’Agence Campus France Parisa ont organisé un Salon « Etudes et Carrières », qui a eu lieu les 20 et 21 octobre 2019 à l’Institut français de Bulgarie. L’événement a donné aux jeunes francophones bulgares la possibilité de rencontrer des représentants de 12 établissements d’enseignement supérieur français, de 10 programmes francophones en Bulgarie et de 9 entreprises proposant des formations en français.

Une place importante a été attribuée aux Formations universitaires francophones en Bulgarie:

DSC02005DSC02021Sur la photo à gauche, vous pouvez voir des représentants des programmes francophones à l’Université de Sofia « Saint Kliment Ohridski » (au centre, Sonia Georgieva, responsable du programme Economie et gestion de la faculté d’économie de l’université). Le master « Francophonie, Plurilinguisme et Médiation Interculturelle »,  unique en son genre, est entièrement en français. Il existe depuis 3 ans et nous avons déjà présenté sur notre site deux Françaises qui l’ont fait avec succès en 2018. Cinq étudiants y sont actuellement inscrits. Le master est dirigé par Gueorgui Jetchev, professeur associé, qui dirige aussi le Département d’Études romanes à la Faculté des Lettres Classiques et Modernes à Université de Sofia « Saint Kliment Ohridski ». La première étudiante à compléter ce programme, Maria Milanova, prépare un doctorat en co-tutelle sur le thème des idéologies linguistiques – une comparaison entre la situation linguistique dans les Balkans et les langues régionales en France. Son directeur de thèse du côté bulgare est Gueorgui Jetchev alors que la co-directrice du côté français est Cécile Canut, professeur à l’Université Paris Descartes. Le doctorat conjoint est soutenu par l’Institut français en Bulgarie. Maria Milanova et le professeur Georgi Zhechev sont à la photo à droite.

DSC02025Le Centre agréé pour des diplômes français du Département de formation linguistique de l’Université de Sofia « Saint Kliment Ohridski »“, qui délivre des certificats de maîtrise de langue française, participait aussi au Salon à l’Institut français de Bulgarie. Rumyana Dgelebova (photo à gauche), enseignante au Département, chargée de la conduite de l’examen de langue française, m’a expliqué que les tests avaient lieu à Sofia mais étaient envoyés directement en France pour y être vérifié. Des personnes de différentes professions souhaitant travailler à l’étranger sont intéressées par l’examen. Il y a parmi eux récemment de nombreux médecins voulant s’établir en France ou au Québec.

DSC02007Il y avait aussi un stand de l’École supérieure de la Francophonie pour l’administration et la management (ESFAM), (photo à droite). C’est une université de l’Agence universitaire de la francophonie (UAF), située à Sofia, qui développe des activités de recherche dans le domaine des sciences de gestion. Il forme des étudiants de pays francophones du monde entier.

Après la présentation à Sofia, le Salon « Etudes et Carrières » a visité la Serbie, la Bosnie-Herzégovine, l’Albanie, le Kosovo et la Grèce.

Les Journées itinérantes de l’étudiant 2019 se sont terminées à Varna le 3 novembre dernier.

Textes et photos: Gergina Dvoretzka

Lire en bulgare

Logo-FrancophonieLa rubrique Francophonie de ce site présente les actualités de la francophonie en Bulgarie, en Europe centrale et orientale er dans le monde entier.

 

Източник: www.evropaworld.eu