Discours d’ouverture du récital „Muses francophones“ par S.E. Mme Zakia El Midaoui

Публикувано:
09:49ч / 18.05.2023г
Брой прочитания:
172
Брой коментари:
0

S.E. Mme Zakia El Midaoui prononce son discours d’ouverture. De gauche à droite : Gergina Dvoretzka, Aksinia Mihaylova, Dimana Ivanova

Le 15 mai dernier dans la galerie „Mission“ a eu lieu le récital „Muses francophones“, que la fondation „L’Europe et le Monde“ a organisée en partenariat avec le Ministère des Affaires Etrangères, l’Institut Culturel d’Etat et l’Ambassade du Royaume du Maroc en Bulgarie le à l’occasion du 30e anniversaire de l’adhésion de la Bulgarie à l’Organisation internationale de la Francophonie. Le récital a eu lieu sous le patronage de la Vice-présidente de la République de Bulgarie Mme Iliana Iotova. Les poètes francophones Aksinia Mihaylova, Dimana Ivanova, Boyko Lambovski et Gergina Dvoretzka ont participé avec leurs poèmes et leurs traductions du français. L’événement a été honoré par des ambassadeurs des pays francophones, des diplomates, des personnalités publiques, des écrivains, des enseignants, des journalistes 

S.E. Mme Zakia El Midaoui Photo: Dessislava Denkova

S.E. Mme Zakia El Midaoui, Ambassadeur du Royaume du Maroc et Présidente du Groupe des Ambassadeurs francophones en Bulgarie a prononcé un discours d’ouverture. Nous le publions intégralement :

Votre Excellence M. Ivan Kondov, Ministre des Affaires Etrangères de la République de Bulgarie,

Excellences, honorables invités, chers collègues,

Je suis heureuse de vous souhaiter la bienvenue au récital de ce soir sous le titre  «Muses francophones», qui intervient dans le cadre des manifestations culturelles organisées pour commémorer le 30ème anniversaire de l’adhésion de la République de Bulgarie à l’Organisation Internationale de la Francophonie, pays où la tradition de l’enseignement de la langue française remonte bien avant son adhésion à l’OIF.

C’est pour moi un honneur, en tant qu’Ambassadeur du Maroc et Présidente du Groupe des Ambassadeurs francophones en Bulgarie, de participer à cet événement culturel, organisé en partenariat avec l’Institution présidentielle en la Personne de S. E. Mme Iliana Iotova, Vice-Présidente de la République de République de Bulgarie, et du Ministère des Affaires Etrangères en la personne de S. E. M. le Ministre Ivan Kondov ainsi que la Fondation l’Europe et le Monde, représentée par sa Présidente Mme Gergina Dvoretzka qui est à la fois journaliste et poétesse.

Je vous félicite vivement M. le Ministre des Affaires Etrangères pour votre engagement envers la Francophone et pour avoir associé le GAF à cette importante manifestation culturelle, visant à partager avec les honorables invités une partie de la poésie francophone, qui n’est pas différente du reste du monde.

De même, je remercie les poètes bulgares, qui ont bien voulu contribuer au succès de ce récital, nommément Mme Aksinia Mihaylova et Mme Dimana Ivanova ainsi que M. Boyko Lambovski. 

Il est naturel que je me réjouisse que les œuvres de deux poètes marocains francophones fassent partie de notre programme de ce soir.

La plupart des poèmes, qui seront lus ce soir, sont courts et traitent d’aspects humains, et donc se réfèrent à la passion et à la beauté, en général, à l’amour, à l’amitié, à la paix et à la liberté.

Le texte en bulgare

A lire aussi:

Discours d’ouverture du récital „Muses francophones“ par le ministre Ivan Kondov