Rencontre autour des Universités européennes

Публикувано:
22:05ч / 06.12.2023г
Брой прочитания:
134
Брой коментари:
0

De gauche à droite: S.E. Alejandro Polanko, professeur Galin Tsokov, S. E. Joël Meyer

Ce mardi 5 décembre 2023, une « Rencontre autour des Universités européennes » s’est tenue à la Maison de l’Europe, à Sofia. Organisé en partenariat par les Ambassades de France et d’Espagne, dans le cadre de la présidence espagnole du Conseil de l’UE, cet événement a rassemblé des délégations de 24 universités bulgares, espagnoles et françaises. Le ministre de l’Éducation et de la science, M. le professeur Galin Tsokov, a ouvert cette rencontre.

Les « Universités européennes » sont des alliances qui regroupent entre 7 et 10 établissements d’enseignement supérieur situés dans les pays membre du programme Erasmus+. Ce programme a été lancé par la Commission européenne et activement soutenu par Mme la Vice-Première ministre Mariya Gabriel, lorsqu’elle était Commissaire à l’innovation, la recherche, la culture, l’éducation et la jeunesse. Il existe actuellement 50 alliances rassemblant 430 établissements et 7 millions d’étudiants, soit près de 20 % des étudiants européens. Un dernier appel aura lieu en 2024, pour atteindre l’objectif de 60 alliances, rassemblant 500 universités d’Europe.

Actuellement, 8 universités bulgares sont membres d’Universités européennes, dont 7 avec des établissements français et espagnols. L’intérêt de ces alliances est unanimement reconnu par leurs membres. Elles permettent d’encourager la mobilité des étudiants et le développement du multilinguisme. Elles sont aussi un atout pour accroître l’attractivité et la compétitivité de l’enseignement supérieur européen, dans un environnement mondial de plus en plus concurrentiel. La rencontre du 5 décembre a permis d’aborder d’autres sujets de première importance, comme le développement d’une recherche d’excellence ou la manière dont les alliances peuvent contribuer au développement économique local. Il a été également questions des réformes que doivent entreprendre les États membres pour faciliter la reconnaissance mutuelle des diplômes et pour parvenir à ce que, dans le futur, les étudiants puissent obtenir un diplôme européen en plus de leur diplôme national.

D’autres rencontres semblables ont déjà été organisées, à Madrid, à Barcelone et à Maastricht, mais il s’agissait toujours de rencontres bilatérales. Pour la première fois, un événement a été organisé par deux Ambassades et a rassemblé des universités de trois pays – Bulgarie, Espagne et France – ce qui lui a donné une dimension encore plus européenne. Ainsi, la « Rencontre de Sofia autour des Universités européennes » restera comme une étape importante dans la construction de l’espace universitaire européen.

Le texte en bulgare

Източник: Institut français de Bulgarie